Pologne / US : nouvelle querelle des visas

Par admin | 17 août 2007

Pour citer cet article : admin, “Pologne / US : nouvelle querelle des visas”, Nouvelle Europe [en ligne], Vendredi 17 août 2007, http://www.nouvelle-europe.eu/node/246, consulté le 01 juillet 2022
usa_visaarticle Le gouvernement américain a annoncé le 4 août 2007 qu'il autorisait les ressortissants d'Estonie et de République tchèque à voyager aux Etats-Unis sans visa. A Varsovie, où l'on se targue de faire partie des meilleurs alliés des Américains, l'incompréhension règne...
usa_visaarticleLe gouvernement américain a annoncé le 4 aout 2007 qu'il autorisait les ressortissants d'Estonie et de République tchèque à voyager aux Etats-Unis sans visa. A Varsovie, où l'on se targue de faire partie des meilleurs alliés des Américains, l'incompréhension règne...
 
Ainsi, les Estoniens et les Tchèques, comme les Européens de l'Ouest peuvent maintenant se rendre aux Etats-Unis sans visa. Le gouvernement américain a fait savoir que la Pologne ne pouvait pas pour l'instant y prétendre à cause du nombre toujours élevés de Polonais qui outrepassent la date limite de leur séjour, stipulée sur le visa. 
 
La déception est grande à Varsovie où l'on pensait que le soutien inconditionnel à la politique américaine depuis l'indépendance méritait bien une récompense. L'envoi de troupes en Irak, l'achat toujours privilégié de fournisseurs d'armes américains ou l'annonce de l'accueil du bouclier antimissile américain sans concertation en amont avec ses partenaires européens ont donné à la Pologne l'image d'un pays fermement pro-américain et a parfois terni l'image polonaise auprès de ses alliés européens. Pourtant, il ne semble pas que, vu de Washington, les Polonais soient plus méritants que les Estoniens.
 
Déjà en 2004, peu après l'engagement irakien, une demande officielle avait été faite mais la réponse avait été "réservée". Le gouvernement avait alors rappelé que les citoyens américains peuvent voyager librement en Pologne depuis 1991, sans succès.
 
Au final, les Polonais candidats au voyage doivent toujours prendre rendez-vous à l'ambassade des Etats-Unis à Varsovie ou au consulat à Cracovie, le plus souvent passer un entretien, payer une centaine de dollars avant de savoir si leur demande est acceptée. Environ 20 à 25% d'entres elles ne le sont pas. Par ailleurs, le Improving America’s Security Act of 2007 (la loi sur l'amélioration de la Sécurité américaine de 2007) stipule qu'un Etat demandant la suppression des visas ne doit pas avoir un taux de rejet de ceux-ci supérieur à 10%. La Pologne en est encore loin. 
 
Un autre espoir polonais serait de voir Bruxelles atteindre son objectif d'un régime sans visa entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Mais vu l'attitude peu constructive des Polonais ces derniers mois, ce serait prendre un train en clandestin ...