Carto-analyse : la guerre d'Ossétie du Sud

Par admin | 10 août 2008

Pour citer cet article : admin, “Carto-analyse : la guerre d'Ossétie du Sud”, Nouvelle Europe [en ligne], Dimanche 10 août 2008, http://www.nouvelle-europe.eu/node/499, consulté le 05 juillet 2022

ossetie_georgie_carte_x130.jpgOn aurait pû conserver le souvenir du 8 août 2008 comme celui du jour de l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin. Pourtant, à quelques encablures du lieux des futurs jeux de 2014, la guerre fait rage. Les "conflits gelés" issus de la Guerre froide semblaient en effet regagner de la vigueur depuis que le régime du président géorgien Saakachvili s'était donné comme objectif de réintégrer les républiques séparatistes dans le giron de Tbilissi.

ossetie_georgie_carte_x130.jpg

On aurait pû conserver le souvenir du 8 août 2008 comme celui du jour de l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin. Pourtant, à quelques encablures du lieux des futurs jeux de 2014, la guerre fait rage. Les "conflits gelés" issus de la Guerre froide semblaient en effet regagner de la vigueur depuis que le régime du président géorgien Saakachvili s'était donné comme objectif de réintégrer les républiques séparatistes dans le giron de Tbilissi. 

Alors que Tbilissi tentait de reprendre pieds en Ossétie du Sud, une région séparatiste comptant environ 70 000 habitants dont une majorité avec des passeports russes, la réaction de Moscou a été très violente. Il faut dire que le Kremlin n'avait pas ménagé sa peine pour faire comprendre son opposition à cette opération géorgienne prévisible.

Qu'en est-il aujourd'hui? Comment cette guerre d'Ossétie s'inscrit-elle dans une région qui cumule irrédentismes, conflits gelés et enjeux énergétiques ?

caucase-guerre-ossetie-2008.png

 

Pour aller plus loin

Sur Nouvelle Europe

Sur les événements en Géorgie

Dans la presse française et internationale

Source carte : Philippe Perchoc, pour Nouvelle Europe