La Slovaquie ratifie à son tour le traité de Lisbonne

Par Pauline Joris | 13 avril 2008

Pour citer cet article : Pauline Joris, “La Slovaquie ratifie à son tour le traité de Lisbonne”, Nouvelle Europe [en ligne], Dimanche 13 avril 2008, http://www.nouvelle-europe.eu/node/458, consulté le 08 août 2022
bratislava.jpgarticle.png Après des semaines de discussions, le Parlement slovaque a voté ce jeudi 10 avril la loi de ratification du Traité de Lisbonne. Comme dans de nombreux autres États, le texte européen a fait bien plus l’enjeu de débats relevant de la politique nationale qu’européenne.

bratislava.jpgarticle.png Après des semaines de discussions, le Parlement slovaque a voté ce jeudi 10 avril la loi de ratification du Traité de Lisbonne. Comme dans de nombreux autres États, le texte européen a fait bien plus l’enjeu de débats relevant de la politique nationale qu’européenne. Lorsque la loi sera signée par le Président de la République, la Slovaquie deviendra le neuvième État à ratifier le texte.

 

Le président du Parlement slovaque comme le Premier ministre doivent être soulagés, eux qui auraient aimé que ce vote ait lieu lors du premier jour de la première session du Parlement le 29 janvier. Mais la coalition au pouvoir, disposant de la majorité confortable de 85 élus, sur les 150 que comptent la chambre, avait besoin de cinq voix supplémentaires de l’opposition, le texte devant être voté par une majorité constitutionnelle de 90 voix.

 

A Lisbonne, en décembre, le chef du gouvernement et de la diplomatie sont sereins : seul le parti chrétien-démocrate du KDH (14 élus) devrait s’opposer à la ratification du traité de Lisbonne. Et pourtant en janvier, une proposition de loi concernant la presse écrite change la donne : l’ensemble de l’opposition s’oppose à ce projet de réforme et décide, juste avant l’ouverture de la session du Parlement à la fin du mois de janvier, de faire pression sur le gouvernement en utilisant le vote à la majorité constitutionnelle sur le traité de Lisbonne.

 

La proposition de loi sur la presse écrite et les agences de presse réforme la loi de 1966 en encadrant leurs droits et obligations. La disposition la plus mise en cause, par les maisons d’édition de presse, certaines rédactions, l’opposition mais également par certaines organisations internationales, telle l'OSCE, concerne le droit de réponse. Accusé de limiter les libertés d’expression, le gouvernement répond que le droit de réponse est un « rééquilibrage des armes » afin de défendre ses mesures dans la presse.

 

L’opposition parlementaire, à plusieurs reprises entre janvier et avril 2008, n’apporte pas ses voix – nécessaires – à la ratification du traité de Lisbonne, conditionnant son vote à une modification du projet de loi sur le presse écrite. Le texte européen lui-même ne fait pas l’objet de critiques ou de débats au Parlement ou dans la presse ; les critiques du KDH, le seul parti ayant des représentants à la chambre qui s’oppose au traité, ont peu d’échos dans la presse et la société civile.

 

Début avril, le conflit entre le Premier ministre, Robert Fico et l’ancien Premier ministre, Mikulas Dzurinda, à la tête du principal parti de l’opposition, la SDKU-DS, reprend. De son côté, le Président de la République s’énerve publiquement que « la décision sur le Traité de Lisbonne en Slovaquie dépende d'arguments qui ne sont pas liés au traité ». Une ratification du traité de Lisbonne par référendum est envisagée.

 

La solution à ce problème essentiellement de politique interne sera parlementaire : la loi sur la presse, requérant une majorité simple, est votée par la coalition majoritaire le 10 avril et la même journée la loi de ratification du traité de Lisbonne est soumise au vote, à la majorité constitutionnelle, du Parlement. Le second parti de l’opposition, le Parti de la coalition hongroise de Slovaquie, vote la ratification, qui est approuvée par 105 voix sur 150.

 

Pour aller plus loin :

site20x20.png Sur Nouvelle-Europe
site10x10.png
Fiche-Pays de la Slovaquie
site10x10.png
La Présidence de l’Union européenne – une institution en transition
   
site20x20.png Sur Internet
site10x10.png
Communiqué de presse de l'OSCE du 25 mars 2008 sur le projet de loi réformant la presse écrite (en anglais).
site10x10.png
Communiqué de presse de l'OSCE du 10 avril 2008 sur le vote du projet de loi sur la réforme de la presse (en anglais).
site10x10.png
La Slovaquie et la Pologne ratifient le traité de Lisbonne , Euractiv, 11 avril 2008
site10x10.png
Le traité de Lisbonne sur Euractiv