Un Noël autour de l'Europe

Par L'équipe | 21 décembre 2007

Pour citer cet article : L'équipe, “Un Noël autour de l'Europe”, Nouvelle Europe [en ligne], Vendredi 21 décembre 2007, http://www.nouvelle-europe.eu/node/376, consulté le 07 août 2020

tallin_marche_de_noelPour un Noël différent et enchanteur, rien de tel que de jeter un coup d'oeil aux traditions de nos voisins européens, histoire de rappeler que c'est avant tout une fête. Laissons donc les préjugés que l'on pourrait avoir, et embarquons nous à bord du charter « Noël autour de l'Europe » pour nous convaincre que, décidément, tradition et Europe ont du bon.

tallin_marche_de_noel Pour un Noël différent et enchanteur, rien de tel que de jeter un coup d'oeil aux traditions de nos voisins européens, histoire de rappeler que c'est avant tout une fête. Laissons donc les préjugés que l'on pourrait avoir, et embarquons nous à bord du charter « Noël autour de l'Europe » pour nous convaincre que, décidément, tradition et Europe ont du bon.    

Noël est une fête universelle. Bien que très appréciée par les enfants, elle est souvent dénoncée par les adultes comme étant une simple ode à la société de consommation. S'il est regrettable que cette si jolie fête ait perdu un peu de son âme dans la nouvelle dimension qu'on lui accorde, elle n'en reste pas moins une période magique, de traditions et de croyances. L'Europe, pour cette occasion, se révèle un lieu d'une incroyable diversité culturelle. Nos voisins n'ont pas les mêmes coutumes ni les mêmes pratiques que nous et nous en sommes charmés. Voici donc quelques petites fenêtres ouvertes sur ces cultures, pour nous si exotiques, charmantes, qui nous offrent un nouveau regard - au moins le temps de la lecture - sur cette fête de Noël.

Joyeux Noël Basile

Sur l'île de Chypre et en Grèce, pas de généreux Père Noël pour les enfants, c'est Saint Basile qui distribue les cadeaux le 1er janvier. Selon la tradition, Basile vécut en Grèce au 4e siècle. Modeste, il ne portait que des vêtements très fins, même en hiver, et se nourrissait peu. Quoique très pauvre, il était très savant et chantait dans les rues afin de trouver l'argent pour étudier. D'après la légende, un jour que l'on se moquait de lui, le bâton avec sur lequel il s'appuyait fleurit. La veille de la saint Basile, les enfants vont chanter chez les voisins pour recevoir des friandises. Cependant, Noël commercial a tendance à les rattraper, et les cadeaux sont de plus en plus fréquemment donnés le 24 décembre.

Sept, neuf, douze ... Noël !

Le calendrier bulgare divise son année en quatre cycles en s'appuyant sur le roulement agricole et les saisons. Chacun de ces cycles intègre les fêtes et les traditions. La principale fête de l'hiver est Koleda, mot connu dans toutes les langues slaves (bien que Pâques reste la fête principale). Le réveillon de Noël est appelé Budni Vetcher. Le repas proposé ce soir là, frugal et végétarien (dernier jour du carême) peut être posé sur de la paille recouverte par une nappe. Les plats sont au nombre de sept (pour les sept jours de la semaine), de neuf (les neuf mois de grossesse) ou de douze (les douze mois de l'année). Ensuite, le doyen (ou la doyenne) de la maison en fait le tour avec des bâtons d'encens afin de la purifier et de la protéger. On prépare également du pain – Bogova Pita – de forme ronde, en croix, en rosace, ou encore en cercle. Selon les régions, on y glisse une pièce en argent pour porter bonheur à celui qui la trouvera.  Les chanteurs de Noël quant à eux, font le tour du village en chantant, et s'arrêtent dans les maisons pour présenter leurs voeux et recevoir leurs cadeaux. Les traditions peuvent varier selon les régions.

Saint André pour un mari, Sainte Lucie et les mauvais esprits

En Hongrie, Noël est une période magique et prophétique, moment idéal pour se faire annoncer le nom de l'élu de son coeur. La première grande date de la période de Noël est le 30 novembre, jour de la saint André. On dit que les jeunes filles qui auront la force de jeûner toute la journée durant rêveront de leur futur mari. Quelques jours après la saint Nicolas (date de distribution des cadeaux), le 13 décembre, la sainte Lucie, parce qu'elle a la nuit la plus longue de l'année, est le jour des mauvais esprits. Prudence donc ! Les jeunes filles doivent également prendre douze bouts de papiers qu'elles mettront dans une boîte. Sur onze d'entre eux sont écrits des noms de jeunes hommes, le dernier reste vierge. Chaque jour avant Noël, la jeune fille en pioche un pour le brûler dans la cheminée. Le dernier jour, celui qu'elle découvrira indiquera soit le prénom de son futur prétendant, soit, s'il s'agit du papier blanc, qu'elle ne se mariera pas.

Le grand nettoyage de printemps à Noël ou quand Carabosse s'invite à la fête

Autrefois, en Estonie, la tradition et les croyances voulaient que l'on nettoie la maison du sol au plafond et que l'on prépare un très bon repas pour la fête de Noël. On croyait que cette nuit là, les bons et les mauvais esprits déambulaient librement. Alors, pour bien les recevoir, il fallait laisser de la nourriture sur la table et du feu dans la cheminée. Pour se protéger des mauvais esprits, il était également de mise de disposer des croix sur les portes. Il arrivait aussi que l'on accroche des couronnes de paille au plafond. Avec le temps, la tradition a évolué. Désormais, les enfants doivent impérativement faire briller la maison, car les sorcières et les nains des forêts cherchent les balais sales pour voler avec. Les cadeaux ne sont distribués qu'à la condition de ne rien trouver à ensorceller dans la maison.

Le poisson de Noël

La carpe est l'un des symboles de Noël en République tchèque. La tradition veut que l'on aille la pêcher avec les enfants. Ainsi, à l'approche de Noël, les villes prennent des airs d'aquarium géant, et exposent des bacs pleins d'eau avec des carpes des étangs de Bohème du sud. Les enfants choisissent la carpe qui sera mangée... ou remise en liberté, car la tradition veut que de nombreuses carpes échappent à leur destin et retrouvent bien vite les lacs. La croyance veut également que celui qui met une écaille dans son porte-monnaie ait assez d'argent pour l'année suivante.  Avis aux amateurs !

 

source image : www.vdm.com, marche de Noël de Tallin, Estonie. 

Ajouter un commentaire