Les Etats Unis et la Nouvelle Europe

Par admin | 19 mai 2007

Pour citer cet article : admin, “Les Etats Unis et la Nouvelle Europe”, Nouvelle Europe [en ligne], Samedi 19 mai 2007, http://www.nouvelle-europe.eu/node/209, consulté le 01 juillet 2022
usa-ne1On se souvient du tollé provoqué par la décision des "presque-nouveaux Etats membres" de soutenir l'entrée en guerre américaine en Irak. Quelles sont les raisons de cette alliance objective entre les USA et les anciens satellites de l'ennemi d'hier ? Cette alliance est-elle vraiment infaillible ? C'est ce que nous allons tenter de voir.
 
 
   

 

C'est d'ailleurs à cette occasion de l'expression de "Nouvelle Europe" est apparue, dans la bouche de Donald Rumsfeld, recréant une différence entre Etats européens alors que le continent vivait son processus de réunification historique. 
 
Une plongée dans l'histoire, dans l'étude des mentalités et des parcours individuels explique assez facilement le rapport existant entre les USA et la Nouvelle Europe, bien que celle-ci ne doive pas être prise comme un bloc indifférencié.
 
Tout d'abord, le prestige d'un vainqueur qui n'a jamais abandonné son idée de libérer l'Europe, de soutenir ses mouvements de résistance, explique en partie l'attrait des Etats-Unis pour la Nouvelle Europe. Ce sentiment est renforcé par le retour d'une intelligentia en exil qui a largement orienté la politique américaine de la Guerre Froide et dont certains représentants furent mêmes des membres éminents de la politique américaine, comme Madeleine Albright.
 
Ensuite, face à l'ennemi d'hier, toujours anxiogène pour de nombreux pays d'Europe centrale et orientale, Washington paraît le meilleur rempart d'une sécurité toujours fragile. Ce sentiment est d'ailleurs appuyé par l'idée d'un abandon européen (ou d'une complicité d'abandon) à la fin de la Seconde Guerre mondiale, une accusation dont les Etats-Unis ne sont pas affublés (alors que la question reste ouverte). 
 
Enfin, les influences économiques et culturelles viennent compléter le tableau d'une Amérique triomphante. Hollywood a remplacé "Voice of America" mais porte avec toujours autant de succès le flambeau du pays où tout reste possible.