L'Allemagne candidate

Par Eurechos | 12 février 2010

Pour citer cet article : Eurechos, “L'Allemagne candidate”, Nouvelle Europe [en ligne], Vendredi 12 février 2010, http://www.nouvelle-europe.eu/node/801, consulté le 05 juillet 2022

L'Allemagne se porte candidate à l'élection au poste de président du Conseil européen, selon la délégation espagnole.

L' Allemagne se porte candidate à l'élection au poste de président du Conseil européen, selon la délégation espagnole qui , après avoir pensé se présenter, a finalement décidé de soutenir l'Allemagne. 

"Nous avons envisagé de présenter un candidat, mais finalement, nous préférons soutenir le candidat allemand", a confié Claire Thomas-Daoulas, représentante de la délégation espagnole. 

L'Espagne n'exclut cependant pas de se présenter demain si l'Allemagne ne parvient pas à rassembler assez de votes. 

Juste avant que l'Espagne ne lâche cette information, l'Allemagne avait confirmé s'être mise d'accord sur une position commune avec la France. La France soutiendrait donc la candidature allemande. 

Ce groupe serait pour le moment complété par l'Italie et la Grèce. Ces deux pays privilégient, avec l'Espagne, la diversification énergétique de l'Europe.

"Les pays du sud de l'Europe soutiennent l'importation de gaz en provenance du Maghreb et du Nigéria", a expliqué Claire Thomas-Daoulas. 

La représentante de la délégation espagnole a également mis en avant la "neutralité" du candidat allemand, en accord avec leurs intérêts. En effet, elle a rappelé que l'Espagne, qui n'importe pas de gaz en provenance de l'Est de l'Europe, est assez neutre sur les projets de gazoduc Nabucco et South Stream. 

Selon nos dernières informations, la Hongrie pourrait elle aussi présenter un candidat, mais cette position n'a pas été confirmée pour le moment. 

Illustration: MICHAEL KAPPELER/AFP/Getty Images; sur flick'r