Député européen puis Président de la République slovène ?

Par Pauline Joris | 15 novembre 2006

Pour citer cet article : Pauline Joris, “Député européen puis Président de la République slovène ?”, Nouvelle Europe [en ligne], Mercredi 15 novembre 2006, http://www.nouvelle-europe.eu/node/52, consulté le 08 août 2022

jpeg

jpeg Etre député européen, un avantage pour postuler à la tête de l'exécutif de son pays ? Après Toomas Hendrik Ilves, le président de la République de l'Estonie, se sera peut-être au tour de l'actuel député européen (PPE-DE) Alojz Peterle de devenir le président de la République de Slovénie. A moins que ce ne soit son collègue, lui aussi député européen (PSE), Borut Pahor qui soit élu.
 
Les élections présidentielles slovènes n'auront lieu qu'en novembre voire décembre 2007, mais M. Peterle a déjà annoncé début novembre 2006 sa candidature et elle est déjà beaucoup commentée dans la presse slovène et considérée comme sérieuse. M. Pahor, dont on parle également dans la presse, dit attendre le printemps 2007 pour annoncer s'il sera candidat, selon le calendrier établi par son parti, le SD (les sociaux-démocrates). 
 
L'expérience européenne est-elle un atout pour une carrière politique nationale ? Etre élu au Parlement européen ou commissaire européen sont-ils considérés favorablement par les opinions publiques nationales ? Ou bien faut-il avoir déjà eu une importante carrière nationale avant de s'essayer au niveau européen et finir en beauté ? Ou bien encore se retrouver à Bruxelles, c'est être éloigné du pouvoir ?
Le débat est ouvert et il y a sans doute autant de réponses possibles que de cas de députés et de commissaires...