Cartographie: les femmes et la politique en Europe

Par admin | 22 février 2007

Pour citer cet article : admin, “Cartographie: les femmes et la politique en Europe”, Nouvelle Europe [en ligne], Jeudi 22 février 2007, http://www.nouvelle-europe.eu/node/114, consulté le 15 décembre 2019

femmes_gouvernement_2007_x130.jpgIl y a des phénomènes qui paraissent, plus que d'autres, se prêter à l'analyse cartographique. Tenter de mettre en carte, "Les femmes et la politique en Europe" peut paraître une idée farfelue, mais pourtant, deux cartes réalisées dans cette perspective donnent des résultats étonnants.

Il y a des phénomènes qui paraissent, plus que d'autres, se prêter à l'analyse cartographique. Tenter de mettre en carte, "Les femmes et la politique en Europe" peut paraître une idée farfelue, mais pourtant, deux cartes réalisées dans cette perspective donnent des résultats étonnants.

carte_femmes_gouvernements

Cette première carte présente la place des femmes dans les gouvernements des Etats membres de l'Union européenne. Première constatation, aucun Etat, y compris ceux qui sont souvent présentés comme les plus motivés dans la promotion des femmes en politique n'a plus de femmes que d'hommes dans son gouvernement. Par ailleurs, la situation est plus contrastée que les médias ont tendance à le présenter.

Plusieurs remarques qui sont aussi valables pour la seconde carte (sur la place des femmes dans les parlements de Etats membres).

  • Il semble que l'une des explications pourrait être culturelle: les pays de tradition protestante semblent faire généralement mieux que leurs voisins, catholiques ou orthodoxes: le Royaume-Uni mieux que sa voisine l'Irlande, les pays scandinaves, l'Allemagne et les Pays-Bas mieux que la France ou la Pologne.
  • Le nombre de ministres au sein des gouvernements ne joue pas sur la présence de plus ou moins de femmes: des gouvernements assez nombreux comme le gouvernement britannique (avec 22 ministres) connaissent une parité tout à fait significative.
  • Les nouveaux Etats membres ne sont pas spécialement mieux avancés sur le plan de la représentation des femmes dans les gouvernements que les anciens Etats membres alors que l'idéologie communiste officielle mettait la parité en avant. Par contre, sur le plan de la participation des femmes à la vie parlementaire, ces pays sont assez bien placés. Par exemple, la Slovaquie fait partie des pays ayant le moins de femmes ministres mais se classe bien dans le tableau des femmes parlementaires.
  • L'Espagne qui a longtemps eu mauvaise presse est l'un des pays les plus en pointe pour le nombre de femmes au gouvernement mais aussi au parlement. 
carte_femmes_parlements

Ces deux cartes ont été réalisées à l'aide d'un tableau composé par la Fondation Robert Schuman disponible ici

Ajouter un commentaire